OVNIs et Êtres Vivants d'Ailleurs
Bienvenue sur le FORUM OVNIs et Êtres vivants d'ailleurs.

Vous trouverez ici des informations, témoignages et discussions sur les Phénomènes de Contact, abduction et hybridation et Aérospatiaux non identifiés (PAN), vécus et observés par de nombreux témoins et expérienceurs partout dans le monde.

Nous suscitons ici une vision et un débat différents. Au-delà du côté matériel des phénomènes, pensez aussi l'intelligence exogène qui interfère avec notre conscience humaine. C'est important pour pouvoir avancer. Changez votre regard.

L'équipe



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesTémoignerS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Étude géostatistique des PANs en France (En-Fr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alpha Centauri

avatar

Messages : 581
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : Liège

MessageSujet: Étude géostatistique des PANs en France (En-Fr)   Lun 5 Oct - 12:46

Spatial Point Pattern Analysis of the Unidentified Aerial Phenomena in France - Étude géostatistique des Phénomènes Aériens non Identifiés en France (En-Fr).  

En bref

PANs D et activité nucléaire seraient liés. Une étude géostatistique française scientifique étalée sur une période de 60 ans par Thibault Laurent, Christine Thomas-Agnan et Michaël Vaillant, Toulouse School of Economics (GREMAQ/CNRS) publiée sur arXiv le 2 septembre 2015. Malheureusement, cette étude ne tient pas compte de la fameuse période des survols des centrales nucléaires françaises (Voir Survols des centrales nucléaires : une étude citoyenne) qui eu lieu de septembre 2014 à mars 2015.

Commentaire COBEPS

"Ce n'est qu'une première étude qui a l'air sérieuse et on doit s'attendre à ce qu'elle soit validée par d'autres chercheurs. La limite de validité de cette liaison est expliquée dans l'article. Cela ne veut pas dire que des ovni nous protègent ou interviennent sur des catastrophes nucléaires. Il faut aussi voir les prémisses, je ne pense pas que l'article ait tenu compte du facteur temps."

Document (En)

Disponible ici: Spatial Point Pattern Analysis of the Unidentified Aerial Phenomena in France

Traduction document

Abstract (En):
 

Synthèse

Nous modélisons les phénomènes aériens non identifiés observés en France au cours des 60 dernières années comme un modèle géostatistique. Nous utilisons certaines informations publiques telles que la densité de population, taux d'humidité ou la présence d'aéroports pour modéliser l'intensité des phénomènes aériens non identifiés.
L'analyse exploratoire des données spatiales est une première approche pour apprécier le lien entre l'intensité des phénomènes aériens non identifiés et les covariables. Nous ajustons alors un modèle spatial de Poisson non homogène avec covariables. Nous constatons que les variables significatives sont la densité de population, la présence des usines avec risque nucléaire et terrains contaminés, et le taux d'humidité. L'analyse des résidus montrent que certaines régions de France (la frontière belge, la pointe de la Bretagne, certaines parties du Sud-Est, les régions de la Picardie et de la Haute-Normandie, les départements du Loiret et Corrèze) présentent une haute valeur d'intensité locale qui ne sont pas expliqués par notre modèle.

1. Introduction (En):
 

1. Introduction

Un Phénomène Aérospatial non identifié (PAN), correspond à un phénomène qui n'a actuellement pas trouvé d'explications légitimes, le plus souvent en raison d'un manque d'information mais aussi, dans des cas plus rares, en raison de nos limites actuelles en termes de connaissance scientifique. En France, une fois qu'une personne a été témoin d'un PAN, il ou elle a la possibilité de le signaler à la gendarmerie. Le témoin est invité à remplir dans une enquête détaillée des informations telles que la date, l'heure, le lieu, la durée, l'orientation, forme, la taille, la trajectoire, la distance d'observation par rapport phénomène, etc.
L'enquête est ensuite remise au GEIPAN (http://www.geipan.fr/), une unité de l'Agence spatiale française du CNES, dont la principale mission est de valider les informations fournies par le témoin et de déterminer la nature du PAN. En outre, le GEIPAN classe chaque PAN en 4 catégories A/B/C/D, formant une sorte d'échelle, qui va de parfaitement connue et déterminée (A) à l'inconnu et indéterminé (D), après enquête. Il convient de noter que, même aujourd'hui, 19,5% des PAN restent indéterminés après enquête ce qui est frustrant bien sûr, à la fois pour le témoin et le scientifique.

1.1 A new strategy to constrain the space of hypothesis (En) :
 

1.1. Une nouvelle stratégie pour contraindre l'espace de l'hypothèse

Après plus de 50 ans d'absence de progrès dans le domaine du Phénomène Aérospatial Non Identifié, nous avons décidé de tester de nouvelles grilles d'analyses, ainsi qu'une approche innovatrice, basée sur une analyse globale, afin de ne pas être dépendant de témoignages isolés. Cette approche découle d'un constat simple: le Phénomène Aérospatial, quels qu'ils soient, ne sont que les produits de deux origines:

• a. phénomènes endogènes, créés au sein de l'environnement observé, lorsque les conditions locales favorables permettent l'émergence d'un phénomène "rare" (Le niveau de rareté est subjective à l'observateur)

• b. phénomènes exogènes, créés en dehors de l'environnement observé. Lequels peuvent à leur tour être divisés en deux catégories:

- b1. phénomènes qui viennent dans l'environnement en raison de conditions locales (un attracteur local). Ceci est particulièrement pertinent si ce phénomène (qui peut être considéré comme un système complexe) reste durablement en relation avec l'environnement dans lequel il est observé.

- b2. phénomènes qui traversent l'environnement d'une manière "forcée". Une interaction avec l'environnement est une conséquence involontaire. Puisque les variables environnementales (qui couvrent les ressources environnementales) sont susceptibles d'être impliquées dans l'explication de nombreux phénomènes, notre stratégie a été de rechercher les variables environnementales qui pourraient être corrélées avec la présence de PANs. De cette façon, nous voulons réduire l'espace des explications possibles pour les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés et également proposer de nouveaux domaines de réflexion.

Figure 1: PANs endogènes et exogènes
en relation avec l'environnement observé.

_________________
Les outils du Forum:
Conditions d'utilisation
Guide d'utilisation
Plan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnieteva.france-forum.com/
 
Étude géostatistique des PANs en France (En-Fr)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand est née l'étude géographique? Qui est le premier géographe?
» Les projets militaires d'étude des ovnis de 1957 à 1969
» Quel test pour une étude biomédicale ?
» Poursuite d'étude en géographie...
» Alimentation animale: les OGM, source d'inquiétude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OVNIs et Êtres Vivants d'Ailleurs :: L'Ufologie :: Aéronefs & Phénomènes non identifiés :: PAN et Activité nucléaire-
Sauter vers: